Antiparasite chien
Les meilleurs antiparasites pour chiens et chats
5 (100%) 3 vote[s]

Les parasites sont de petits organismes qui utilisent les substances présentes dans le corps de leur hôte pour se nourrir.

En biologie, en fait, un parasite est défini comme un organisme (le parasite) qui vit sur ou dans l’autre organisme (hôte). Les parasites peuvent transmettre à la fois certaines maladies (par exemple la maladie de Lyme) à leur hôte (chien, chat, etc.) et de nombreuses infections cutanées secondaires.

Certaines des maladies susmentionnées peuvent être également contagieux pour l’homme (zoonoses). Pour ces raisons, il est nécessaire de prévenir l’infestation des chiens ou des chats par des parasites, afin de préserver nos amis et l’environnement dans lequel ils vivent de problèmes de santé ennuyeux. Il est également important de se rappeler que tous les parasites ne sont pas facilement visibles dans tous les cas : par conséquent, les animaux doivent être protégés avec un pesticide, utilisé toute l’année, pour prévenir et non pour guérir les infestations.

  •  Les puces sont des parasites qui se nourrissent du sang de nos animaux tout au long de leur cycle de vie. L’infestation de puces (pulicose) se manifeste par des démangeaisons d’intensité variable, qui peuvent également être causées par d’éventuelles réactions allergiques à la salive injectée par le parasite avant de préparer le repas sanguin. La puce peut également transmettre indirectement diverses maladies ainsi que des parasites intestinaux. La puce, présente sur le pelage du chien ou du chat, peut aussi infester l’environnement dans lequel vit l’animal, pondant ses œufs dans de petites fissures du sol et des murs pour se reproduire. Les puces peuvent rarement se nourrir de sang humain et sont présentes toute l’année. La prévention de la pulycose doit donc se faire par l’application régulière de produits anti-puces.

 

  • Les tiques sont des parasites qui se nourrissent du sang de leur hôte (hématophage). Ces parasites sont responsables non seulement de l’anémie possible, mais aussi de nombreuses autres pathologies. Ils sont porteurs de nombreux agents responsables de maladies transmissibles à l’homme (appelées zoonoses, telles que Ehrlichia canis, Rickettsia rickettsii…). C’est pourquoi la prévention est d’une importance fondamentale. Les températures ambiantes tempérées sont nécessaires à leur survie ; en effet, elles sont présentes presque exclusivement en été, contrairement aux puces, et sont particulièrement nombreuses dans les prairies auxquelles les troupeaux ovins ont accès.

 

  • Les acariens sont responsables de maladies particulières de la peau appelées “rogne”. En fait, ces parasites vivent sur et dans la peau des chiens et des chats et s’en nourrissent. Ils peuvent également être présents à l’intérieur du conduit auditif, provoquant des malaises et des otites (otocariose). Cette maladie est très fréquente surtout chez les chats errants et chez les animaux qui peuvent entrer en contact avec ces derniers. Les acariens sont de différents types, dont certains peuvent aussi affecter les humains.
    Les phlébotomes sont de petits insectes piquants de type moustique responsables de la transmission d’une maladie très grave (leishmaniose) si un parasite, la leishmaniose, est présent dans leur tube digestif. Ce parasite est transmis du phlébotome au chien pendant le repas sanguin. Le parasite de la leishmaniose est présent dans toutes les Abruzzes et dans beaucoup d’autres régions et sa dissémination est en expansion constante. Très souvent, le chien atteint de leishmaniose ne présente pas de symptômes pendant de longues périodes, jusqu’à un ensemble de symptômes parfois très vagues. Pour cette raison, il est conseillé de réaliser des analyses de dépistage une fois par an, afin de pouvoir intervenir même chez les sujets encore symptomatiques, en prolongeant leur vie et en améliorant leur qualité. La leishmaniose est une maladie qui peut être transmise à l’homme, toujours par la morsure d’un phlébotome infecté et non par contact normal avec un chien malade.

Différents traitements pour les chiens et les chats

Chimiques

Il s’agit de produits chimiques et de composés utilisés pour détruire les parasites nuisibles pour les animaux de compagnie. Ils ont un effet immédiat, mais ont de nombreuses contre-indications pour les chiots, les chiens âgés ou convalescents, les femelles enceintes ou allaitantes, les chiens en contact avec de jeunes enfants. Ces pesticides sont plus agressifs pour la peau et les cheveux, comportent un risque élevé de toxicité, non seulement pour l’animal traité, mais aussi pour ceux qui vivent à proximité.

Le naturel

Les produits naturels affectent un large éventail de parasites, leur causant des effets comportementaux et physiologiques tels que la mortalité, la dissuasion de l’alimentation, la perturbation de la croissance, les effets de stérilisation, les troubles de l’accouplement, l’inhibition de la ponte.

Ces pesticides sont fabriqués à partir de substances naturelles telles que l’huile de Neem ou le Pyrèthre, n’ont aucune conséquence nocive ou toxique pour nos animaux, l’environnement et tous ceux qui le fréquentent, car ils sont fabriqués à partir de substances entièrement naturelles. Ils sont moins chers, moins nocifs pour la peau ou les poils de l’animal, conviennent très bien aux chiens souffrant d’allergies, étant hypoallergéniques, n’ont pas de contre-indications pour une surdose ou une utilisation prolongée. L’inconvénient est que l’effet désinfectant complet peut l’atteindre même après 3-4 jours, donc une application constante est nécessaire.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *