Adopter chien
Adopter un chien : ce qu’il faut savoir
5 (100%) 5 vote[s]

Une fois que vous y avez mûrement réfléchi, que votre décision est prise d’adopter un chien, se posera alors la question « où ? ». Où adopter votre chien ? En fait, vous avez plusieurs solutions à votre disposition. Tout dépendra essentiellement de votre budget mais aussi de la race désirée. Si vous avez une race bien précise en vue.

Qui peut vous proposer un chien à l’adoption?

Ainsi, vous aurez le choix entre adopter :

  • auprès d’un particulier : le plus souvent, vous viendrez suite à une annonce passée sur internet ou affichée dans les commerces de proximité. Attention ici parce que certaines personnes sont plus attirées par l’argent que par le bien-être de leurs animaux. Soyez vigilant sur les conditions de vie des chiots et de la maman. Ici, vous n’êtes pas à l’abri d’acheter un chiot croisé vendu pour un chiot de pure race !
  • chez un éleveur : pas de problème puisque vous aurez à faire à un amoureux des animaux. Il est certain que vous aurez la race choisie. En plus, ce professionnel saura être de bon conseil. Votre chiot aura été bien élevé, bien soigné, nourri correctement. Clairement, vous faites le choix d’un chiot bien équilibré !
  • dans un refuge SPA : vous y trouverez un chien mais pas forcément un chiot ni de la race voulue. Mais si vous avez un coup de cœur, au moins vous ferez une bonne action et surtout un heureux. Petit bémol toutefois, vous ne connaîtrez pas l’histoire de votre chien : combien de maîtres a-t-il déjà eu ? Est-ce qu’il était bien traité ? Pourquoi s’est-il retrouvé dans un refuge ? Autant de questions et donc de réponses qui pourraient vous aider à comprendre son comportement.

Adopter chien

Par contre, ne pensez pas que ce sera moins cher d’aller chez un particulier ! Le plus souvent, vous adopterez un chiot « en l’état ». Comprenez ici qu’il ne sera pas vacciné, ni identifié, ni stérilisé. Ce seront des frais à prévoir en plus. Alors que si vous allez chez un éleveur ou dans un refuge, tout sera fait. Vous n’aurez donc plus à vous en occuper.

L’identification du chien est devenue obligatoire il y a une vingtaine d’années. Vous avez le choix entre le tatouage et la puce électronique. Même si le tatouage est clairement en perte de vitesse. Cette identification sera bien utile si le chien venait à se sauver. Mais aussi en cas de litige : par exemple, on vous a volé le chien. Il sera alors possible de prouver que vous en êtes bien le détenteur.

Quant à la stérilisation, il faut y penser quand vous n’avez pas envie que votre chien ait une descendance. Au moins, vous serez tranquille et ne risquerez pas de vous retrouver avec des chiots non désirés. Dans le cas d’une femelle, elle ne connaîtra pas ses chaleurs 2 fois par an, avec tous les désagréments que cela engendre. Pensez encore qu’un chien stérilisé aura moins tendance à fuguer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *