Agility chien
Agility chien : Comment faire l’apprentissage du parcours pour votre chien
5 (100%) 6 vote[s]

L’agility est un sport canin où le chien évolue sur un parcours proposant de nombreux obstacles. Vous retrouvez, entre autres obstacles, des tunnels, des piquets, des murs, des pneus. Ici, le chien évolue sans collier ni laisse. Il est guidé par son maître afin qu’il passe les obstacles le plus proprement possible. Mais aussi le plus vite possible. En effet, le parcours est chronométré pour permettre de départager les chiens en cas d’ex-aequo.

Sachez que toutes les races de chiens sont les bienvenues lors de ce parcours. Et pas besoin de posséder un pédigrée pour s’inscrire. Par contre, comme c’est vraiment un sport physique, les chiens doivent être âgés d’au moins 12 mois, sous peine de fatiguer trop le chien. Cette fatigue pourrait avoir un impact sur la croissance du chien ! Sans oublier que les risques de blessures seraient accrus ! De plus, vous l’aurez compris, il faut qu’il existe une certaine complicité entre le maître et son chien. Il faut aussi que le chien soit éduqué un minimum. Du coup, ce n’est clairement pas destiné aux chiens foufous, qui n’en font qu’à leur tête, qui n’écoutent pas leur maître !

Agility : un sport qui plaît autant au maître qu’à son chien?

Dans l’agility, vous retrouvez aussi bien des chiens de races comme le border collie ou le berger australien que des chiens issus de croisement de races. Mais peu importe tant que le chien est éduqué et obéissant. Dans ce type de parcours, les chiens sont classés en différentes catégories suivant leur taille. Toutefois, le parcours en lui-même n’est pas revu d’une catégorie à l’autre. Comprenez donc qu’un caniche devra sauter aussi haut qu’un berger allemand. À voir donc si votre chien en sera capable !

Mais avant de commencer l’agility avec votre chien, il est recommandé déjà d’aller passer une visite chez le vétérinaire. Histoire de voir si le chien est en bonne santé. Préférez également vous inscrire dans un club ou dans une association d’agility. Au moins, vous profiterez des conseils d’experts qui sauront vous guider et vous permettre de commencer avec de bonnes bases.

Agility chien

Par ailleurs, ne participe pas à un parcours d’agility un chien qui n’a pas été entraîné un minimum. Comme pour les sportifs humains, il faut vraiment que le chien se bouge chaque jour ou le plus souvent possible. Et avant d’attaquer un parcours, vous prendrez le temps de bien échauffer votre chien pour éviter les blessures. De même, apprenez à connaître votre chien , à repérer ses limites. Toujours pour éviter qu’il ne se blesse ! Encore un point important : comme le chien se dépensera beaucoup pendant ses séances d’agility, il faut vraiment adapter sa nourriture en conséquence. Et pas seulement en terme de quantité mais aussi de qualité. Pensez notamment aux vitamines.

Ce qui est intéressant avec l’agility, c’est que ce sport permet à votre chien de :

  • se défouler. C’est donc parfait quand le chien est hyperactif
  • se socialiser avec les autres chiens. Ainsi, il se montrera moins agressif quand il rencontrera d’autres chiens.
  • rester en forme. Vous éviterez ainsi que votre chien ne prenne de l’embonpoint !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *