Education chiot
5.0
11

L’éducation de votre chien doit commencer le plus tôt possible. Pensez que, suivant la race de chien, votre animal sera plus ou moins réceptif à ces séances de dressage. Il faut vraiment que le chiot soit partant pour être dressé. Si vous devez le contraindre, le forcer, clairement, vous n’obtiendriez pas de bon résultat. Pire encore, le chien essaierait de prendre la poudre d’escampette !

Education chiot

Vous l’aurez compris, l’éducation d’un chien vous demandera du temps, de la patience mais aussi un minimum de psychologie animale. En effet, ici, vous aurez besoin d’observer au minimum votre chien pour comprendre son comportement. Par exemple, le chien qui vous détruit la maison en votre absence n’est pas forcément un mauvais chien. C’est peut-être tout simplement qu’il a peur quand il se retrouve seul. Pensez aussi, quand vous vivez en famille, que tous les membres devront avoir les mêmes exigences que vous. Si, par exemple, votre fils accepte du chien des comportements que vous refusez, il est clair que votre chien ne comprendra plus ce qui est autorisé et ce qui est défendu.

Dans l’éducation du chien, ce n’est pas seulement votre voix qui vous sera utile. Le dressage passera aussi par vos gestes, par votre posture. Très vite, votre chien réussira à tout décoder. Aussi, il faudra rester le plus cohérent possible. À défaut, votre chien serait perdu !

Quelles sont les bases de l’éducation positive?

Le mieux reste de partir sur l’éducation positive. Comprenez :

  • seules les bonnes actions sont récompensées. Le plus souvent, ce sera sous la forme d’une friandise, d’une petite caresse ou d’un jouet
  • quand le chien se trompe ou n’a pas compris, il ne faut surtout pas le réprimander. Le mieux reste souvent de passer ses erreurs sous silence
  • le chien saura que s’il répond à vos attentes, il y aura du bonheur à la clé ! Très vite, il ne cherchera donc plus qu’à vous faire plaisir. Ainsi, tous les deux, vous serez contents !

Pour commencer l’apprentissage, il ne faut pas non plus en demander de trop au chien. Ainsi, lors des premières séances, vous vous baserez sur quelques ordres simples comme assis, stop, pas bouger et bien sûr travailler sur le rappel. Il est important qu’un chien, quand il arrive à s’échapper, puisse revenir au plus vite vers vous. À ce moment-là, vous pourriez même décider de le promener sans laisse. Par contre, à voir suivant vos lieux de promenades. Parfois, ce ne sera pas possible. Et dans ces cas-là, il ne faudra pas que votre chien prenne cette promenade à la laisse pour une punition.

Autre apprentissage qui est vraiment important : ne pas sauter sur les gens. Il est vrai que cela ne vous gênera sans doute pas tant que le chien est petit. Mais imaginez un peu quand il pèsera 20 kg ou plus. Un tel accueil quand vous ouvrez la porte de la maison est vraiment à corriger. Comme le chien comprend désormais l’ordre assis. Il faudra lui dire dès qu’il commencera à sauter. Encore une fois, pas question de le réprimander ou pire encore de le frapper. Restez zen et patient !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *